La Garde républicaine

Les missions de la Garde républicaine de la Gendarmerie nationale

Basée en région parisienne, la Garde républicaine est chargée de la sécurité de la PrésiGarde républicaine cheval gendarmeriedence de la République. Elle est aussi en charge des Palais nationaux (le Palais Bourbon, où siège l’Assemblée nationale, l’Hôtel Matignon, etc.). Elle assure en outre des missions d’honneur au profit des hautes autorités de l’État. Par exemple, elle est présente lors de visites officielles ou à la cérémonie du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

La Garde républicaine se compose d’un régiment de cavalerie et de deux régiments d’infanterie. Il existe des formations spécialisées, par exemple l’escadron motocycliste, le chœur de l’armée française mais aussi l’orchestre de la Garde républicaine (comportant environ 120 musiciens). Sur un total de 100.000 gendarmes, 3.200 en font partie.

Si vous voulez rentrer dans la Garde républicaine, il faut d’abord réussir le concours de gendarme externe ou interne (sauf cas particulier des choristes et de certains musiciens).

Les gardes républicains portent un uniforme de prestige ; ce sont essentiellement des fantassins et des cavaliers.

Les fantassins de la Garde républicaine (plus de deux mille militaires au total) appartiennent :

– soit au 1er régiment d’infanterie (comportant 3 compagnies d’honneur et la compagnie de sécurité de la Présidence de la République) auquel est rattaché l’escadron motocycliste de la Garde républicaine (près de 100 motards) ;

– soit au 2ème régiment d’infanterie (4 compagnies “des grands services” et 2 compagnies de “sécurité des Palais nationaux”), la seule force armée ayant l’autorisation de pénétrer au sein de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Parallèlement, environ 550 gendarmes sont affectés au régiment de cavalerie de la Garde républicaine.

Les cavaliers sont sélectionnés et entraînés de façon rigoureuse.

En plus de la réussite au concours de gendarme, pour devenir cavalier dans la Garde républicaine, vous devez aussi être reconnu apte physiquement à la pratique de l’équitation et détenir au moins le “galop 5”.
Les chevaux du régiment de cavalerie sont de grande taille (ils mesurent au moins 1,65 mètre au garrot) ; il y en a approximativement 500.

Enfin, chaque cavalier est responsable de son cheval (pansage, toilettage, travail…).
Notons que la sécurité publique à cheval est l’une des missions de ce régiment. Les meilleurs cavaliers prennent part à des compétitions équestres (dressage, sauts d’obstacles…).