Les épreuves GAV

Des épreuves communes à GAV et aspirant

Les candidats aux tests de sélection de Gendarme Adjoint Volontaire (APJA) et d’aspirant subissent une sélection sérieuse et complète bien que moins sévère que celle de Sous-Officier.

Cette sélection se compose de trois matières (quatre pour aspirant) :

un test psychotechnique,
un questionnaire de connaissances générales (français, culture générale et calcul),
un test de compréhension de textes
(et un entretien pour Aspirant)

3 candidats sur 4 échouent parce qu’ils n’ont pas assez de temps pour réviser !

Vous serez convoqué pour passer vos tests d’entrée en école de GAV environ trois semaines après votre inscription et votre demi-journée d’information. Ce délai est souvent trop court pour se donner toutes les chances de réussite. Préparez-vous dès maintenant !

Des épreuves GAV très particulières

1. Le test psychotechnique a pour objectif de s’assurer que la personnalité du candidat est compatible avec la fonction de GAV. Bien entendu, ce test de personnalité est moins sévère que pour le concours de sous-officier d’active. Il n’en reste pas moins qu’un GAV porte une arme et qu’il est indispensable qu’il soit équilibré psychologiquement.

2. Le questionnaire de connaissances générales (français, culture générale et calcul) est, quant à lui, plus sélectif car il aborde des matières faisant appel à un large éventail de connaissances : ce sont les bases scolaires (français et, dans une moindre mesure, calcul) auxquelles s’ajoute la culture générale (histoire, géographie, histoire de l’art, les institutions, etc.).
La sélection se complique à ce niveau car ces bases sont importantes pour pouvoir aider les gendarmes dans leur travail quotidien. Votre “job” ne consiste pas à vous promener en fourgon ! Vous ne serez pas passif : vous allez participer à toutes les tâches car, en Gendarmerie, votre aide est précieuse ; en outre, on considère que vous êtes susceptible de faire carrière et que ces bases vous seront, dans ce cadre-là, indispensables.

3. Le test de compréhension de textes est une épreuve qui n’existe dans aucun autre concours de ce type. C’est une épreuve très particulière qu’il faut connaître pour avoir des chances de la réussir.
Il s’agit de plusieurs textes (de 20 lignes environ) accompagnés de questions à choix multiple. Ce ne sont pas des textes littéraires ou philosophiques mais plutôt des récits décrivant des scènes quotidiennes du métier de gendarme… Rien de compliqué en apparence, sauf que les textes et les questions sont nombreux et vous devez, bien évidemment, répondre à un maximum de questions en un minimum de temps.

C’est donc un recrutement complet qui vérifie votre équilibre mental, votre culture et votre capacité de compréhension. Pour vous y préparer, nous proposons des livres ou une formation dont vous pouvez choisir librement la durée, entre 1 et 6 mois.

Entraînez-vous à l’aide de notre test gratuit !

 

ATTENTION ! Une lettre de motivation est à rédiger le jour des épreuves.

Notre établissement prépare les candidats à ces épreuves. Vous pouvez demander une documentation ou vous inscrire en ligne :

Réussir la sélection GAV